Currently browsing category

Hitchhiking

La Voie soyeuse – Epilogue

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Epilogue Chapitre précédent : Fruits secs Au début de notre périple, en partant avec Artyom, j’avais prévu de continuer directement sur l’Iran. Géographiquement parlant, c’était parfait. Mais après seulement quelques rencontres et aventures, j’avais décidé de repousser l’Iran à plus tard, de rester en Arménie …

La Voie soyeuse – Chapitre 7

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Chapitre 7 – Fraîcheur nocturne Chapitre précédent : Champignons à la russe Il faisait bigrement frais ce matin-là lorsque nous avons quitté nos hôtes Molokans. En retrouvant la route principale, un homme qui menait ses vaches à l’abreuvoir nous avait lancé « Qu’est-ce que vous fichez …

La Voie soyeuse – Chapitre 6

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Chapitre 6 – Champignons à la russe Chapitre précédent :  Abandonnée La femme avait les joues rouges et les cheveux couverts d’un fichu. L’homme portait une longue barbe poivre et sel, et les cheveux à la même mode. Ils gesticulaient tous deux en russe en …

La Voie soyeuse – Chapitre 5

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Chapitre 5 – Abandonnée Chapitre précédent :  Le prêtre « Si, si, ça va aller… » Artyom n’avait pas l’air rassuré dans le vieux téléphérique soviétique qui nous promenait jusque sur les hauteurs d’Alaverdi. Moi non plus, au fond, je ne faisais pas cent pour cent confiance …

La Voie soyeuse – Chapitre 4

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Chapitre 4 – Le prêtre  Chapitre précédent : Café à l’arménienne L’ « idée » d’Artyom (les voyageurs aguerris évitent soigneusement l’utilisation du mot « programme ») pour nous ce jour-là comprenait la visite de non moins de quatre monastères. Projet ambitieux s’il en est, lorsqu’on sait les aléas des …

La Voie soyeuse – Chapitre 3

La Voie soyeuse Tranches d’Arménie Chapitre 3 – Café à l’arménienne  Chapitre précédent : Jolie Famille «  Tu as entendu les loups cette nuit  ?  » me demanda Artyom au réveil. Les loups  ! C’était donc ça  ! Il m’avait bien semblé, à un moment donné, que tous les chiens du …