Notes sur un pays : la République Tchèque

Quelques notes plus ou moins organisées sur un pays récemment quitté. Rien de scientifique, des impressions surtout…

République Tchèque

Le pays est extrêmement vert. A l’époque où je m’y promène, mi-juin, les blés arrivent à mi-cuisses, et la pluie est très présente, un peu trop à mon goût. Le seigle et le ray-grass d’Italie ondulent sous le vent, les champs de blé alternant avec les jachères. Les haies sont peu nombreuses, mais ici et là quelques rangées d’arbres délimitent des parcelles. A la bordure des champs, d’épaisses forêts vert sombreLes autochtones :
- roulent au milieu de la route
- sont polis et serviables si vous leur demandez quelque chose, même s’ils ne se coupent pas en quatre pour vous aider
- ne parlent pas anglais, ou très mal pour les jeunes génération. Mais avec les mains on comprend bien!

Le tchèque :
- pas facile, déclinent tout même les noms, quelques sons imprononcables, beaucoup d’accents mais joli, il faudra s’habituer aux langues slaves

La vie :
- pas très chère, pas non plus méga bon marché….

J’aurais bien voulu y rester plus longtemps, je commençais à être plus à l’aise avec la langue et la monnaie, mais finalement je n’y serai restée que 8 jours. Brno et l’est du pays devront attendre un prochain voyage.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


eight + = 14

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d bloggers like this: