Et encore six mois de nuits

Voilà, ça fait de nouveau six mois que je suis partie (donc pour les forts en maths, oui oui, ça fait un an maintenant !).  On va faire de ça une petite tradition, laissez-moi vous compter mes nuits :) .

Vous remarquerez que cette fois-ci, il y a moins de couchsurfing « direct » et bien plus de « réseau », des canapés d’amis d’amis notamment, que ceux-ci soient sur CS ou non. Il y a aussi plus d’hôtels et chambres d’hôtes, parce qu’en Inde on ne peut pas faire de CS partout, et que c’est tellement peu cher que ça entre dans mon piti budget de toutes façons. Oh et puis parce que l’Inde c’est fichetrement grand, quand même sept nuits passées dans le train (où on peut effectivement dormir même si on est un peu groggy à l’arrivée). Et moins d’extravagances, parce que je n’ai pas fait de stop.

Donc nous y voici, ces six derniers mois j’ai passé (CS=couchsurfing, une platforme d’hospitalité en ligne):

- 58 nuits en couchsurfing « classique »
- 19 nuits chez un ami non-CS d’ami (réseau)
- 18 nuits en chambres d’hôtes, seule
- 15 nuits chez de nouveaux amis rencontrés en cours de route
- 15 nuits dans des chambres d’hôtes ou des hôtels pas chers, avec des amis
- 13 nuits chez l’ami CS d’un ami (réseau encore, donc)
- 10 nuits dans un ashram
- 6 nuits dans le train en « sleeper class »
- 5 nuits dans les camps d’altitude lors d’un trek dans l’Himalaya
- 3 nuits dans le confort des bus iraniens
- 3 nuits dans le non-confort des bus indiens
- 3 nuits au camp de base du trek
- 3 nuits dans une piaule d’étudiant, seule (arrangé par une couchsurfeuse)
- 3 nuits à garder l’appart vide d’amis partis quelques jours
- 2 nuits dans un hôtel de standing inhabituel pour moi (partagées ;) )
- 2 nuits en tant que volontaire au HTC
- 1 nuit dans un train indien, en classe 2AC (grosse upgrade mais très ennuyeux)
- 1 nuit gratuitement dans une auberge de jeunesse en Iran (grâce à un couchsurfer)
- 1 nuit pas gratuitement dans une auberge de jeunesse en Iran (la seule nuit pour laquelle j’ai payé en 5 semaines là-bas)
et 1 nuit chez l’élève de mon hôte ; elle apprenait le français et a voulu « m’emprunter » quelques temps pour pouvoir pratiquer

Bon bien sûr, je ne compte pas les siestes, puisque c’est pas la nuit :)

 

 (photo Shivanshankar Vuppuluri)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


8 + = fifteen

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d bloggers like this: